Followers

New York Times - Ships and Shipping

Booking.com

Tuesday, 23 October 2012


Arrivée prévue jeudi à Tahiti de la pirogue double Faafaite accompagnée de Hikianalia


Publié le mardi 23 octobre 2012 à 09H39


Au départ d'Auckland (photo : association Faafaite i te Ao Maohi)

L'association Faafaite i te Ao Maohi annonce le retour de la pirogue double Faafaite, accompagnée de la toute nouvelle pirogue Hawaïenne Hikianalia. Leur arrivée et accueil à la pointe Vénus à Mahina est prévue jeudi après-midi. Actuellement au large de Rurutu, les pirogues pourraient mettre entre 30 heures à 40 heures avant d'arriver à Tahiti par l''Est.
Parties le 9 octobre dernier du port de Auckland, les deux pirogues ont eu une météo favorable tout au long de la traversée. 11 personnes dont 4 femmes composent l’équipage de Faafaite, celui-ci est mené par le nouveau capitaine Titaua Teipoarii et le navigateur Hawaiien Kalepa Baybayan. Après une expédition de 5 mois, aux côtés des 6 autres pirogues de la flotte Pacific Voyagers, Faafaite revient accompagnée de Hikianalia. Dernière pirogue double fabriquée et mise à l’eau en Nouvelle Zélande le 15 septembre dernier, celle-ci appartient à la Polynesian Voyaging Society. Hikianalia fera une brève escale à Tahiti avant de repartir sur Hawaii dans le courant de la semaine prochaine.
Ce retour au Fenua achève ainsi le voyage que Faafaite a entamé au mois de mai dernier. Durant son périple la pirogue Polynésienne a fait escale aux Raromatai, aux îles Cook, à Samoa, aux Fidji, au Vanuatu, aux Salomons, en Nouvelle-Calédonie et en Nouvelle Zélande. Lors du dernier festival des arts du Pacifique à Honiara, Salomons, les membres d’équipage de Faafaite se sont joints à la délégation polynésienne. Ce voyage baptisé Te Mana O te Moana (l’esprit de l’Océan), avait pour objectifs de sensibiliser les populations à la protection de l'océan et tisser des liens avec les peuples visités.
Vous pouvez suivre la progression des pirogue sur le site www.faafaite.org.
Source: La Dépéche, Tahiti, French Polynesia.

No comments:

Post a Comment